Centre Françoise Kuypers

Le bâtiment fut construit par les seigneurs de Sully et les chanoines de Saint-Ythier au XIIè siècle, dans le but d’exercer la charité envers leurs prochains. Il s’agissait d’un hospice dédié aux pauvres et sans logis, aux malades, aux passants, aux pèlerins. En 1439, le pape Eugène IV concéda une église à l’Hôtel-Dieu (hospice). En 1730, la création d’une école pour filles dirigée par les soeurs de Saint-Vincent-de-Paul permit ainsi d’assurer la fonction d’éducation en plus de celle d’hébergement déjà présente. Au XVIIIè siècle, grâce à des dons, l’aile gauche du bâtiment fut ajoutée. On y aménagea des bureaux, ainsi que des logements pour les soeurs. Le clocher quant à lui, fut édifié en 1780 et remplaça l’ancien beffroi. En 1965, l’hospice et ses services furent transférés à l’hôpital de la ville. L’ensemble fut donc racheté par la ville de Sully-sur-Loire pour accueillir des réunions et des organismes sociaux. Le centre fut dénommé Françoise Kuypers en hommage à une femme, à la fois médecin et pharmacien, qui fut une bienfaitrice et se dépensa sans compter au service des sullylois et des habitants des communes environnantes pendant la seconde guerre mondiale.

Liens utiles

Lieux

3 rue des Déportés

45600 Sully-sur-Loire

Téléphone

02 38 36 20 08

Adresse mail